Éco quartier Heudelet 26


LE PROGRAMME

UN QUARTIER DU XXIÈME SIÈCLE

Les deux derniers quartiers de Dijon « Junot », aménagé par la SEMAAD, et « Hyacinthe-Vincent », aménagé par la SNI avec le concours de la SEMAAD, marquaient déjà une réelle avancée vers des quartiers de « nouvelle génération » plus soucieux du respect de l’environnement. 

 

L’écoquartier Heudelet 26 constitue quant à lui un projet pilote. Ce programme novateur et ambitieux en matière de qualité architecturale, d’écologie urbaine et de développement durable est le premier « morceau de ville » durable exemplaire inspiré des jardins ouverts sur la ville. Par les aménagements proposés, porteurs d’usages et de biodiversité, par une grande attention portée à la qualité architecturale, à ses performances énergétiques, à son évolutivité aussi mais également à travers une réflexion menée sur les différents modes de vie proposés (mixité sociale, fonctionnelle et formelle), l’Ecoquartier Heudelet 26, quartier piéton conçu au sein d’un environnement naturel d’exception desservi par le tramway, préfigure l’aménagement de la ville de demain.

 

UN QUARTIER À VIVRE ET À TRAVAILLER

Situé au coeur d’une zone dynamique en pleine mutation, à 5 mn du centre ville de Dijon, l’écoquartier Heudelet 26 s’impose comme le nouveau quartier durable à vivre et à travailler. Ce quartier piéton contemporain à l’architecture mixte où se conjugueront logements, bureaux, ateliers d’artistes, activités et commerces de proximité, aires de jeux et parking mutualisé permettra à tous ses habitants de participer activement à son aménagement et à sa gestion. 

 

Il offre un cadre privilégié pour un développement responsable et solidaire et redonne ainsi tout son sens au lien social et à la vie de quartier. L’écoquartier Heudelet 26 constitue un véritable havre de paix harmonie, convivialité et douceur de vivre sont les maîtres mots.

 

UN ÉCOQUARTIER GRANDEUR NATURE

Les 83 objectifs durables s’articulant autour de 4 axes majeurs fixés par la SEMAAD dans le cadre de la réalisation de l’écoquartier Heudelet 26 font de ce projet une opération de référence reconnue sur le plan régional, national et européen. 

 

Premier pari, celui de la circulation : ce quartier, situé à proximité de la ligne de tramway, privilégiant les circulations douces avec un cheminement piéton et de cycle performant apportera un rythme de vie paisible. Un parking mutualisé semi-enterré accueille les véhicules du quartier. Les moyens de transport diversifiés, reliés et abordables favoriseront ainsi le déplacement des personnes et des biens. 

 

Autre défi d’envergure pour ce nouvel écoquartier, celui de la performance et de l’économie énergétiques. Grâce notamment aux énergies renouvelables, aux toitures végétales, au recyclage des eaux, les immeubles produiront au moins autant d’énergie qu’ils en consommeront. 

 

Troisième axe primordial pour l’écoquartier Heudelet 26, celui de la mixité sociale, fonctionnelle et typologique : par la diversité des formes d’habitat (du studio au T6, de l’habitat individuel groupé aux immeubles collectifs en accession libre, accession abordable ou loyer modéré…), des fonctions et des populations présentes, ce nouveau quartier encouragera le « vivre ensemble ». 

 

Dernier point important pour Heudelet 26, l’omniprésence de la nature avec une promenade plantée, la réintroduction d’une forêt, un bassin paysager, des jardins partagés ouverts sur la ville, des toitures végétales, des espaces verts : la valeur paysagère et environnementale est l’élément clé autour duquel s’articule ce morceau de ville pour en faire le premier écoquartier grandeur nature !

 

Le projet urbain en quelques chiffres :

5 ha dont 2,2 déjà partiellement réaménagés
300 logements dont 1/3 en accession libre et 2/3 en locatif et accession sociale
7 000 m2 de bureaux
2 100 md'équipements culturels (ateliers d'artistes, compagnie théâtrale)
Équipements collectifs : aires de jeux, activités et commerces de proximité, parking mutualisé, espaces verts